Les clichés sur les espagnols sont-ils vrais ?

Comme partout, les clichés sur les espagnols fusent. Nous allons voir quels sont les principaux et s’il s’avèrent être vrais ou non !

  • Toutes les espagnoles dansent le flamenco et tous les espagnols sont torreros

La majorité des espagnols ne savent pas danser le flamenco. C’est une danse assez compliquée qui ne s’improvise pas, il faut prendre des cours dans une école de danse et pratiquer souvent. De plus, le flamenco est plus typique de l’Andalousie,  le Sud de l’Espagne, et notamment de Séville. Cependant, vous pouvez voir des spectacles de flamenco pratiquement partout en Espagne.

Ce qui est sûr, c’est que les corridas font partie de la culture espagnole depuis longtemps. Pour autant, tout le monde n’y assiste pas forcément et encore moins régulièrement. Les avis divergent également à propos de cette coutume, en fonction de qui vous interrogerez, certains vous diront que c’est un sport, d’autres que c’est un art ou encore que c’est une barbarie. D’autre part, tout le monde ne peut pas être torrero, il faut beaucoup d’année d’entrainement pour pouvoir combattre un taureau dans un arène (plaza de toros). Il est amusant de voir que certaines femmes de terreros qui sont morts passent plus souvent à la télévision que certaines figures politiques. Cependant, la popularité des corridas a beaucoup diminué, seulement 25% des espagnols y vont régulièrement et les jeunes préfèrent désormais aller voir un match de football. Olé !

  • Les espagnols ont des horaires décalés par rapport aux autres pays européens

Leurs heures de repas sont repoussées d’une à deux heures par rapport à l’heure habituelle en France. Pour le repas du midi, les espagnols mangent rarement avant 2h30. Vous vous demandez comment ils font pour tenir si longtemps sans manger ? C’est simple, ils trichent un peu en fait, puisque vers 11h ils prennent l’almuerzo, c’est-à-dire qu’ils mangent un petit voire un grand sandwich. Le soir, manger avant 10h est également rare, cependant une fois de plus, tout dépend des familles, des habitudes de chacun, etc.

  • Les espagnols savent faire la fête

megabotellonL’Espagne attire les jeunes étrangers pour les soirées, les bars et les discothèques. Ils sortent plus tard, rarement avant minuit et font la fête jusqu’à tard dans la nuit. Le botellón est également très répandu et connu en dehors de l’Espagne.Vu comme un moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de se mettre la tête à l’envers de façon bon marché, le botellon consiste à se réunir dans la rue, boire l’alcool que l’on a acheté quelques heures auparavant, parler, draguer, fumer et prendre des drogues pour certains. Ce n’est pas pour rien que l’Espagne détient le record de consommation d’alcool en Europe.

La plupart des villes et villages ont des fêtes une fois par an souvent en l’honneur d’un saint patron. Ces fètes sont très colorées avec les costumes typiques et peuvent durer plusieurs jours.

  • Les espagnols sont parresseux et font tous les jours la sieste

Avec nos 35 heures, les espagnoles auraient peut être le temps de faire la sieste ! Leurs journées de travail sont plus longues que les notres et ceux qui font la sieste dans la semaine sont sûrement les retraités. Ils ont également moins de vacances que nous. Finalement, ce ne sont peut être pas eux les parresseux…

  • Les espagnols conduisent comme des fous

Ce cliché s’est avéré être vrai dans beaucoup de cas. Disons qu’au lieu de ralentir quand le feu passent au orange, les espagnols appuient sur le champignon, histoire de gagner quelques minutes de trajet. Quand le feu piéton commence à clignoter pour prévenir qu’il va passer au rouge, les espagnols commencent déjà à avancer. Petit conseil pour les piétons, vérifiez toujours avant de traverser si vous ne pas vous faire tailler un short ! Heureusement, tous les espagnols ne sont pas ainsi, mais ce n’est pas pour rien qu’ils ont plus d’amandes à payer qu’en France. Un autre aspect de la conduite espagnole est de se garer en double file. Devant, les écoles à la sortie des classes, il est impossible de se garer, donc au lieu de chercher pendant trois heures, quoi de mieux que de garer en double file.

  • Les espagnols mangent souvent de la tortilla, de la paella, du jambon ou des tapas et boivent de la sangría

La paella est très répandue et on trouve des restaurants qui les préparent pratiquement partout. Il en existe de plusieurs variétés et si vous voulez toutes les gouter, le mieux est d’aller à Valencia, où la paella serait née ! Les espagnols n’en mangent pas pour autant tous les jours et savent encore moins tous la préparer. Cependant, le week end en famille dans le pueblo d’origine, alors que les français se feraient un petit barbecue, les espagnols ont plus tendance à faire une paella.

Il est vrai que l’Espagne est connue pour avoir du bon jambon. Les espagnols en mangent beaucoup mais tout dépend des goûts. Le chorizo et le saucisson sont également répandus. Certaines familles n’hésitent pas à acheter le jambon entier et à en manger un peu tous les jours pendant plusieurs mois. Les espagnols exportent de plus en plus dans les pays européens mais aussi de plus en plus en Asie où le porc est un aliment souvent utilisé.

La sangría est répandue en Espagne mais pas autant qu’on ne le croit. Tout d’abord, il faut savoir que demander un verre de Sangría est rare, en général on demande la carafe (jarra) pour pouvoir partager avec ses amis. Les espagnols sont également très friands de la bière et du vin.

  • Les espagnols ne parlent pas, ils crient

C’est souvent ce qui choque les étrangers, les espagnols parlent plus fort que nous. Peut être que la langue y est pour quelque chose. Ce qui est sûr c’est qu’en rentrant en France tout le monde vous dit que vous parlez super fort. Au moins quand des espagnols débarquent on ne peut pas les louper !

  • Il fait toujours beau en Espagne

L’Espagne est le pays qui a le plus de jours ensoleillés en Europe. Pour autant, sa géographie est très variée ce qui influence le climat. Les jours de pluie ne sont pas rares dans le Nord de l’Espagne. Et par exemple, en ce moment il neige dans plusieurs zones d’Espagne.

  • Les espagnols sont très famille et ils aiment leur pays

Les espagnols sont plus famille que les français. Quand une des personnes de la famille à un problème, les espagnols ont plus tendance à leur apporter une aide morale voire financière. Les repas familiales du dimanche regroupent aussi bien les grands-parents que les cousins et tantes. Cependant, les jeunes cultivent de moins en moins ces traditions et restent moins longtemps chez leurs parents qu’avant, bien qu’avec la situation économique actuelle en Espagne, c’est le mode de vie qui revient le moins cher.

Ils sont souvent fiers de leur pays mais encore plus de leur « tierra », c’est-à-dire de la région de laquelle ils viennent. Là-bas, il y a toujours la meilleure nourriture, le meilleur vin, les plus beau paysage, … Les différentes langues en Espagne renforcent également cette forte identité régionale. Mis à part le catalan, les langues comme le valencien ou le galicien se perdent un peu plus.

  • Tous les espagnols sont bruns, ont les yeux noirs et la peau bronzée

Il existe des espagnols blonds aux yeux bleus, voire roux aux yeux marrons. Même si leurs gènes latins leur apportent généralement des couleurs foncées, c’est loin d’être le cas de tous les espagnols. Pour ce qui est de la peau bronzée, ils ont peut être la peau plus mate que nous car ils profitent d’un soleil plus important qu’en France tout au long de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>